?>

L'allergologie

Nos dossiers santé

DIAGNOSTIC /

Chez la majorité des patients, un interrogatoire approfondi, un examen du nez et un nombre limité de tests cutanés sont suffisants pour confirmer ou exclure une origine allergique.

L’INTERROGATOIRE

La 1ère étape du diagnostic est l’interrogatoire du patient pour recueillir les antécédents et l’histoire de la maladie du patient : fréquence, sévérité, durée, persistance ou intermittence et caractère saisonnier des symptômes.

Questionnaire sur la rhinite allergique [10]
1. Avez-vous présenté l’un des symptômes suivants ?
Symptômes n’affectant qu’un seul côté de votre nez OUI NON
Écoulement nasal épais, vert ou jaune OUI NON
Sécrétions postérieures (s’écoulant vers la gorge) avec mucus épais et/ou écoulement nasal OUI NON
Douleurs faciales OUI NON
Saignements de nez récurrents OUI NON
Perte de l’odorat OUI NON
2. Avez-vous présenté l’un des symptômes suivants pendant au moins une heure presque tous les jours (ou assez souvent pendant la saison si vos symptômes sont saisonniers) ?
Écoulement nasal séreux OUI NON
Éternuements, particulièrement violents et par crises OUI NON
Obstruction nasale OUI NON
Démangeaisons nasales OUI NON
Conjonctivite (yeux rouges, démangeaison oculaire) OUI NON
Tableau 4 : Questionnaire sur la rhinite allergique

EXAMEN ORL

Tout patient consultant pour une rhinite allergique doit avoir au minimum un examen, du nez.

Un bilan plus spécialisé ORL est fondamental en cas de rhinite allergique persistante, en cas de symptômes atypiques ou en cas de profession à risque de cancer du nasopharynx (travailleurs du bois, du cuir ou manipulant du chrome, du nickel ou des vapeurs toxiques).

TESTS CUTANÉS D’ALLERGIE

Les tests cutanés sont utiles pour l’établissement du diagnostic, la mise en place des mesures d’éviction allergénique et du traitement. Cependant, lorsque l’histoire clinique est typique (ce qui est le cas, en général, pour la plupart des allergènes saisonniers) et que le traitement est rapidement et complètement efficace, ceux-ci ne sont pas indispensables.


Fig. 1 : Procédure des tests cutanés (prick-test)

Procédure des tests :
Une petite quantité de la substance allergénique suspectée est placée sur la peau. La peau est ensuite légèrement piquée à travers la goutte à l’aide d’une aiguille stérile spéciale (Fig. 1).

10 à 15 minutes plus tard, si la peau rougit et si un gonflement apparaît, alors le test est considéré comme positif et l’allergie à la substance comme probable.

Si le test est correctement effectué, il fournit une preuve utile confirmant le diagnostic pour une allergie spécifique.

DOSAGE DES IgE SPECIFIQUES

Ce dosage est un complément de grande valeur mais il ne saurait remplacer les tests cutanés d’allergie, ni être réalisé en 1ère intention ou systématiquement.

LA PRISE EN CHARGE

La prise en charge doit être personnalisée et par étapes. Elle doit inclure tout l’éventail thérapeutique (information et éducation du patient, éviction de l’allergène, traitements médicamenteux, immunothérapie spécifique) et suivre les recommandations les plus récentes.

En cas de doute, consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

MENARINI FRANCE - Immeuble MENARINI 1 rue du Jura BP 40528 94633 Rungis Cedex - Tél. 01 45 60 77 20 Fax 01 46 87 94 31